À L'ATTENTION DES VÉTÉRINAIRES

Vétérinaire pratiquant l'auscultation d'un chat

Chères consoeurs, chers confrères, 

Dans la continuité des soins que vous prodiguez à un animal, je souhaite apporter un service complémentaire à ceux que vous offrez en clinique. Il s’agit de proposer un accompagnement de fin de vie au domicile des propriétaires. 
Selon les besoins de l'animal, cet accompagnement comporte des soins palliatifs (prise en charge complète sur les plans physique, psychique et social d’un animal atteint d’une maladie incurable), des soins gériatriques (idem pour un animal âgé qui présentent des maux de vieillesse), une euthanasie à domicile ou dans un lieu extérieur particulier (incluant une préparation à celle-ci), une prise en charge du corps jusqu'à la crémation ou l'inhumation ainsi qu'un soutien psychologique avant, pendant et après la mort de l'animal.
Il s’adresse aux personnes qui ne peuvent pas se déplacer, aux animaux pour lesquels le transport est difficile (animal douloureux, anxieux, non ambulatoire ou non coopératif), aux personnes qui ont besoin qu’on leur accorde du temps et/ou un soutien important et aux personnes qui ont tout simplement le désir de réaliser ces étapes à leur domicile. Il peut être envisagé également si votre planning ne permet pas assez de temps ou si l’horaire souhaité n’est pas compatible avec vos disponibilités. Et enfin, dans le cas où vous n’êtes pas disposé émotionnellement à accueillir une consultation de fin de vie ou que vous vivez une fatigue de compassion, évènement dont nous sommes particulièrement exposés.
 
Je prendrai en charge vos patients avec beaucoup d'attention. Je leur accorderai tout le temps et le soutien dont ils auront besoin afin qu’ils traversent cette expérience si douloureuse le plus sereinement possible. Ils seront de ce fait, plus disposés à revenir dans votre clinique avec un nouvel animal, sans l’associer à un triste souvenir ou à un sentiment négatif.
 
C’est avec plaisir que je reste à votre disposition pour tout échange.

Confraternellement,
 
Dr ALVES LEIVA pour Vet'Eden